08 avril 2012 ~ 0 Commentaire

AVIS AUX DECIDEURS.

Pollution : le diesel, un danger mortel ?

AVIS AUX DECIDEURS. dans POLLUTION carburant2_headerphoto

Par Franck DUPRE d’Autonews.fr | Jeudi 29 Mars 2012

 

L’arrivée des fortes chaleurs a favorisé le retour des pics de pollution et fait resurgir le problème des particules, exacerbé par la forte « diésélisation » du parc automobile français.

Ces dernières années, l’accent a été mis en matière de politique environnementale sur la réduction des émissions de CO2, gaz favorisant l’effet de serre. Pourtant, avec les récents pics de pollution, la forte concentration de particules fines dans l’air est pointée du doigt. En agglomération, une grande partie de ces particules est rejetée par les divers véhicules fonctionnant au gazole. Si les poids lourds représentent naturellement une forte proportion de ces véhicules, les voitures particulières ont atteint avec le temps une plus grande part de responsabilité dans ce domaine.

Car actuellement, les motorisations diesel concernent 60% du parc automobile en circulation et 70% des ventes de véhicules neufs. Cela est à mettre sur le compte de deux choses. La première est que le gazole est depuis fort longtemps subventionné et ainsi coûte moins cher à la pompe que l’essence. Ainsi, à l’utilisation, non seulement un véhicule diesel consomme moins de carburant, mais le coût d’un plein est également moins élevé. De plus, l’instauration d’un barème de bonus/malus sur les émissions de CO2 a également fortement incité les gens à choisir un modèle diesel pour l’achat d’un véhicule neuf (dont beaucoup de citadines alors dépourvues de filtre à particules).

380 000 morts par an en Europe à cause du diesel

Le gros problème est que si les voitures diesel rejettent un peu moins de CO2 que leurs homologues essence, elles recrachent en revanche beaucoup plus de particules fines et surtout d’oxydes d’azote (NOx), très nocifs pour la santé humaine, contrairement au CO2. Même si certains dispositifs comme les filtres à particules se généralisent, ils ne suffisent pas à résoudre ce problème, d’autant que s’acharner sur les particules se traduit en général par une hausse des émissions de NOx. Quoi qu’il en soit selon Europe 1, ce sont près de 380 000 personnes qui meurent chaque année en Europe de la pollution de l’air liée au diesel.

Les autorités françaises, qui ont encouragé la « diésélisation » à outrance du parc automobile, sont donc responsables de cette nocivité accrue de l’air dans nos villes. En 2011, l’Union européenne assignait d’ailleurs la France devant la Cour européenne de justice pour ne pas avoir mis en place de mesures efficaces face aux émissions excessives de particules. Il se pourrait donc que notre pays soit lourdement sanctionné financièrement à cause de cela, sans compter que l’effet sur la santé publique des maladies liées aux particules et aux NOx alourdit également les coûts pour la sécurité sociale.

Face à l’avance prise par le diesel sur le marché français (a fortiori dans les gammes des constructeurs nationaux), il semble difficile d’inverser la tendance à court terme. Certaines mesures permettraient cependant de commencer à changer les choses, comme par exemple cesser d’avantager fiscalement le gazole à la pompe et les modèles diesel à l’achat. De plus, il serait bon que le décret prévoyant d’interdire l’accès des centres-villes aux véhicules antérieurs à 1997 ne se base pas que sur l’ancienneté mais également sur le type de carburant.

Laisser un commentaire

Mes miniatures a moi (2) |
JSP ID FIXE |
Garage CITROEN à Méricourt ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voiture de luxe: prestige, ...
| nextlife
| autos-mini-dann66....3