03 juillet 2012 ~ 0 Commentaire

SOLIDARITE …CARTELIENNE

Les assureurs plafonnent les remises

L’assurance auto coûtera plus cher

Hamid Guemache

SOLIDARITE ...CARTELIENNE dans ASSURES-ASSURANCES 225x210-ASSURANCES

L’assurance automobile va coûter plus cher. Les remises accordées aux clients sont plafonnées à 50 % po048 dans ASSURES-ASSURANCESur les personnes morales et à 30 % pour les personnes physiques, selon un protocole d’accord conclu le 7 juin dernier entre plusieurs compagnies d’assurance dont TSA a obtenu une copie. « Les sociétés d’assurance signataires du présent protocole s’engagent à limiter les réductions tarifaires accordées aux clients, lorsque des considérations commerciales l’exigent, à un maximum de 50 % pour les personnes morales et à un maximum de 30 % pour les personnes physiques. Aucune réduction dépassant les limites sus‑citées ne devrait être consentie », stipule l’article 5 de ce protocole d’accord.

Actuellement, des compagnies d’assurance accordent des remises atteignant parfois les 90 % à leurs clients. Cet accord, qui entrera en vigueur après son approbation par le ministère des Finances, vise à mettre fin aux remises sauvages pratiquées par les assureurs pour accaparer des parts de marché. Des remises dénoncées notamment par les petites compagnies qui crient à la concurrence déloyale. Les compagnies d’assurance signataires s’engagent aussi à mettre en place, « un fichier national des conducteurs » et conviennent de faire « obligatoirement application du « bonus‑malus » dès finalisation de la mise en place de ce fichier ». Les compagnies signataires de ce protocole d’accord ont convenu de « fixer uniformément à 5 % le taux de prime applicable à la garantie dommages avec ou sans collision, communément appelée tous risques ».
Les patrons de la Caat, la Caar, la CNMA, la SAA, la Cash, la Maatec, la CIAR, la 2A, la Trust, la GAM, Alliance Assurances, Salama et AXA « Dommages » ont signé cet accord multilatéral relatif à la gestion de la branche automobile. Ces sociétés, organisées au sein de l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR), estiment que « la progression régulière du chiffre d’affaires global du marché national des assurances n’a pas permis l’amélioration des indicateurs liés à la pénétration et la densité de l’assurance qui restent loin de refléter le potentiel assurable existant ». Les assureurs reconnaissent que « la qualité de service et l’innovation » constituent « les points faibles » du marché des assurances en Algérie.

Laisser un commentaire

Mes miniatures a moi (2) |
JSP ID FIXE |
Garage CITROEN à Méricourt ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voiture de luxe: prestige, ...
| nextlife
| autos-mini-dann66....3