18 mars 2013 ~ 1 Commentaire

Toyota Prius, première voiture hybride commercialisée en Algérie

Elle sera présentée mardi au Salon de l’automobile d’Alger

Par Katia Mehdi (TSA)

L’hybride débarque au pays du carburant subventionné et pas cher. Les visiteurs de la 7e édition du Salon de l’automobile d’Alger, qui ouvrira ses portes mardi 19 mars à la Safex, auront l’occasion de découvrir la première voiture hybride commercialisée en Algérie. Pruis de Toyota est dotée d’une technologie qui associe un moteur électrique à un moteur essence 1,8 litre.
La nouvelle Prius cumule les avantages d’un moteur hybride série en termes d’économie d’énergie et ceux d’un hybride parallèle en termes de performances, selon Toyota. « Elle est capable de rivaliser avec n’importe quelle familiale conventionnelle de 2 litres ; la nouvelle Prius passe en douceur de 0 à 100 km/h en 10,4 secondes – soit 0,5 seconde de moins que le modèle actuel – et atteint en vitesse de pointe 180 km/h (sur circuit) », précise le PDG de Toyota Algérie, Noureddine Hassaïm, qui a tenu une conférence de presse ce dimanche à Alger. La consommation moyenne d’essence baisse de 9%. L’augmentation de cylindrée (1,8 litre) permet enfin d’abaisser le régime moteur à vitesse élevée, ce qui procure une économie de carburant d’environ 10% sur les longs trajets, a-t-il ajouté.
Le prix de cette voiture avoisinera les 3,7 millions DA. Le prix peut paraître excessif pour certains, a précisé le PDG de Toyota Algérie. Mais il s’explique : « L’Algérie n’accorde pas des avantages fiscaux et douaniers pour l’automobile hybride. » Le PDG de Toyota s’est dit optimiste pour le succès de la Prius. Il évoque des réactions positives constatées chez les patrons d’entreprises, « très intéressés par ce type de voiture lors des tests effectués sur le marché algérien ». Toyota Algérie mise aussi sur ce qu’elle appelle « le potentiel dormant ».
Le RAV4 de quatrième génération, la Corolla Verso et la GT86 sont les autres nouveautés qui seront exposées par Toyota au Salon d’Alger. L’Algérie est le deuxième marché de Toyota en Afrique, avec 37.000 véhicules vendus en 2012. Le PDG de Toyota Algérie reconnaît que la concurrence est rude avec les autres constructeurs. « Nous n’avons pas la prétention de changer les habitudes du jour au lendemain. On voudrait petit à petit élargir notre part de marché en Algérie », a précisé M. Hassaïm.
========================
Notre avis.
Toyota Prius, première voiture hybride commercialisée en Algérie dans PARTICULIERS 220px-Toyota_Prius_sideLa Toyota Prius est une automobile hybride essence-électricité, équipée du système HSD.
Au pays du carburant pas cher et du gaz à gogo ,y a-t-il lieu de débourser une somme aussi astronomique pour le simple plaisir de rouler en hybride?
Quelles sont les économies qui y sont attendues ,si économies il y a?
Comment recharger les batteries si on veut rouler en électrique et où?
Qui doit financer les installations de rechargement?
Puisque Toyota est beaucoup avancé dans le domaine de l’hybride et qu’il pense   sérieusement conquérir le marché algérien et africain  pourquoi ne pas procéder à un investissement durable en construisant une usine en Algérie qui intégrerait le GPL dans sa conception de l’hybridation?Ce serait avoir le beurre et l’argent du beurre!

Une réponse à “Toyota Prius, première voiture hybride commercialisée en Algérie”

  1. Économie de carburant 22 mars, 2013 à 17:37

    En effet, il y a nécessité de faire des aménagements car le hybride reste une très bonne chose mais encore faut-il que l’on puisse l’utiliser…


Laisser un commentaire

Mes miniatures a moi (2) |
JSP ID FIXE |
Garage CITROEN à Méricourt ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voiture de luxe: prestige, ...
| nextlife
| autos-mini-dann66....3